Nos voix á Bienne

Avec le soutien de l’Office cantonal de l’intégration du canton de Berne (Domaine « Vivre ensemble ») et en collaboration avec les villes de Bienne et Nidau ainsi que Multimondo, NCBI Berne a lancé le projet « Nos voix » dans la région Bienne/Seeland en automne 2020. Le projet sera soutenu financièrement par le canton en 2020/21.

Le projet participatif est brièvement résumé ci-dessous :

Dans la région de Biel/Bienne, un groupe de 15-30 migrants et migrantes recevra une formation complémentaire pour leur permettre de faire entendre leur voix sur les questions d’intégration : ils choisiront pour eux et elles 2-4 thèmes prioritaires et formuleront des recommandations qui seront discutées avec la population locale lors d’auditions publiques et présentées à la structure de régulation. Ce soutien aide les personnes issues de l’immigration à s’impliquer davantage dans le débat sur les questions d’intégration et à faire entendre leur voix.

En consultation avec nos organisations partenaires, nous nous sommes fixé pour objectif d’atteindre les personnes qui ne sont pas encore si bien touchées par les projets d’intégration existants.

Cet article donne un bon aperçu du projet prévu!

Après un événement d’information bien fréquenté en septembre 2020, la première réunion du projet a finalement pu avoir lieu le 8 mai. Une vingtaine de personnes de différents pays et dans différentes situations ont participé à cette réunion et aux autres avec beaucoup d’engagement. Les sujets suivants ont été retenus pour la suite des travaux:

Pour chacun de ces trois thèmes, une formation a été organisée en juin 2021, au cours de laquelle les participants ont pu faire part de leurs expériences, identifier les problèmes et poser des questions à un spécialiste. Ensemble, ils ont ensuite rassemblé des idées d’amélioration concernant les défis dans ce domaine.
De mars à septembre 2022, ces recommandations ont été présentées lors de trois auditions à un large public ainsi qu’à un podium composé d’experts, de politiciens et de représentants de la société civile.

D’ici fin 2023, les recommandations seront présentées aux institutions et aux autorités concernées. En outre, des auditions sur les thèmes choisis seront également organisées dans d’autres endroits du canton de Berne !

Rétrospective des auditions de 2022

Le premier hearing sur le thème « Ecole et formation » a eu lieu le 9 mars 2022 à la Maison Farel à Bienne. Outre les témoignages des personnes en fuite participantes, les recommandations élaborées sur ce thème ont été présentées, reçues et commentées par un panel de haut niveau :

  • Marianne Halasy-Nagy, direction de Multimondo, Bienne
  • Mohamad Hamdaoui, député Die Mitte, Bienne
  • Fuat Köçer, directeur d’école à Bremgarten, Berne
  • Barbara Stalder Ritschard, BIZ Bienne

Une quarantaine de personnes issues de différents contextes éducatifs ont participé à cette manifestation couronnée de succès.

Le lundi 27 juin, la Maison Farel à Bienne a de nouveau accueilli le deuxième hearing sur le traitement des requérants d’asile déboutés – un sujet qui a suscité de nombreuses discussions à Bienne en raison du transfert de nombreuses personnes de Boujean à Enggistein, Gampelen et Bellelay. Le rapport de la Commission nationale de prévention de la torture sur le traitement des personnes déboutées dans le canton de Berne a également suscité de nombreuses discussions.

Lors de l’audition, le professeur Urs Ruckstuhl et l’assistante sociale Fabienne Davallou ont d’abord présenté une étude sur l’impact du régime actuel de l’aide d’urgence sur la santé des personnes déboutées. Celle-ci a été étayée par des témoignages de personnes déboutées participant au projet. Les recommandations élaborées dans le cadre du projet ont ensuite été présentées à un panel de haut niveau :

  • Philipp Blum, tout le monde
  • Christoph Grupp, député des Verts bernois
  • Samantha Dunning, députée PS
  • Simone Marti, HEP Berne, migrant solidarity network

Nous nous réjouissons de cette manifestation passionnante et intéressante !

Le jeudi 1er septembre a eu lieu la troisième audition sur le thème du « statut F ». Une fois de plus, un aperçu de la situation des personnes admises à titre provisoire a d’abord été donné par le biais de témoignages. Ensuite, les participants ont présenté leurs recommandations au panel qui, lors de cette manifestation, était composé des personnes suivantes :

  • Hervé Gullotti, député PS
  • Christine Bühler, députée du centre
  • Carsten Schmidt, responsable du service Migration des Eglises évangéliques Berne – Jura – Soleure
  • Matthias Rysler, traduction de solidarité Berne
  • Rita Hofstetter, responsable du secteur Hébergement collectif de l’Armée du Salut

Une discussion passionnante s’est engagée avec le podium et le public, qui, nous l’espérons, conduira à une amélioration de la situation des personnes admises à titre provisoire dans le canton de Berne.

Contact

Gestion du projet : Andi Geu, andi.geu@ncbi.ch
Coordination du projet : Mahtab Aziztaemeh, mahtab.aziztaemeh@ncbi.ch

Die deutsche Version dieser Seite finden Sie hier.